Thierry de Biarritz

Pierre, Je me souviens avoir lu il y a deja quelques temps que le chardon a une autre valeur historique pour les ecossais. Des envahisseurs (normands ?) ont voulu attaquer une place forte de nuit, et se sont retrouves dans une champ de chardon. Reveilles par les cris et plaintes, les ecossais ont pu sonner l’alerte et repousser l’assaillant. Je crois meme l’avoir lu dans le routard en 98 en allant a Murrayfield.

Le journaliste c’est vous ! Je vous invite a chercher l’histoire complete pour que nous puissons apprendre encore quelque chose d’instructif sur votre blog.