Pierre-Olivier

Yep Pierre, votre meilleure note depuis longtemps… enfin, je retrouve le PS que j’aimais tant !

Pour revenir au sujet, les phases de jeu plus longues (avec force Pick&Go, effectivement) pour percer des défenses encore plus hermétiques sont le seul moyen d’user, en comparaison d’une époque où c’est dans la mêlée que l’on usait.

Don’t assume that rugby players don’t use the internet. On the contrary, many of our players enjoy playing internet slots during their downtime and while on breaks.

C’est assez étonnant comme les matchs deviennent passionnant quand on passe les 60 minutes de jeu et que les défenses se relachent. Le jeu “à la Toulousaine” (mais il y en a d’autres qui le pratiquent !) a ceci d’intéressant qu’il est rapide, dynamique et laisse la part belle à l’initiative individuelle suivie et soutenue par tout un groupe…

Comme dit par certains ci-dessus ; le jeu est fait, au final, par les joueurs. Le 10 est là pour ouvrir, c’est vrai… mais il est également là pour animer, dynamiser (tout comme le 9 d’ailleurs)… et défendre. C’est la polyvalence à tous les postes qui a amené ce changement, mais qui permet également à tous de prendre des initiatives et d’être créatifs.

Si ça continue, on verra des 4 taper la balle au pied ! 🙂