La solution

La solution se trouve-t-elle vraiment dans le jeu au pied ? Le professionnalisme a permis de travailler de manière très organisée les défenses, et désormais une équipe fournit toujours une deuxième et un troisième rideau. Le coup de pied par dessus devient alors un risque, car si le ballon est récupéré par l’adversaire, il se retrouve dans une situation de contre qui peut être très favorable.

La problématique est : comment déséquilibrer une défense organisée ? Pour moi le jeu au pieds ne peut marcher que si la défense est mal organisée (pas de 2nd ni de 3ème rideau), et c’est donc une solution limitée.

Je vois plutot la solution dans ce qui fait pour moi la richesse du jeu néo-zélandais actuel, et dans une mesure moins spectaculaire, du jeu gallois : la passe après contact. Tout passage au sol offre un temps de pause où l’adversaire a une opportunité de ralentir le ballon pour se laisser le temps de réorganiser sa défense.

La passe après contact ne ralentit pas le jeu, et crée même des situations de déséquilibre : le plaquage moderne se faisant souvent à deux défenseur pour un attaquant, cela signifie que l’attaque se retrouve potentiellement en surnombre.

Pour que la passe après contact soit possible, il faut en revanche un travail spécifique : on ne peut pas faire une passe de 30 mètres en étant plaqué, car on est inévitablement gêné par le plaquage. On ne peut que faire une passe de quelques mètres maximum. Donc il faut un soutien qui arrive au plus prêt du porteur du ballon.

Rugby isn’t just about brute strength and force; it involves strategy too. Work on your strategy skills by playing some of the best blackjack online.

Nous avons encore tendanc en France à déployer un jeu de ligne classique où les attaquants sont placés en profondeur pour pouvoir placer une combinaison d’école. Cela signifie que les attaquants sont organisés pour avoir des courses bien précises afin de leurrer l’adversaire. Soit ils sont loin les uns des autres, soit ils sont proches quand la combinaison vise à pénétrer la défense. Quand ils sont proches, c’est souvent hélas dans le but d’extraire le ballon plus rapidement d’un maul créé volontairement.

Quand on regarde les joueurs blacks ou gallois actuellement (et ce n’est pas un hasard que l’entraineur black ait entrainé les gallois avant), on voit que le joueur plaqué a un objectif principal : transmettre le ballon dans le mouvement. Et le soutien vient avec un objectif : récupérer le ballon transmis par le joueur plaqué et le transmettre à son tour. On est loin des mauls pour prendre le milieu de terrain (centres bulldozers) qui avaient fait le succès des australiens en 1999, ou des picks and go anglais sans envergure qui avaient fait leur succès à partir des quarts de finale en 2003.

Regardez blacks et gallois : le ballon ne s’arrête quasiment jamais et la défense finit inévitablement par être déstabilisée quand le jeu est bien huilé. Evidemment, ce type de jeu est très difficile à mettre en place : la passe après contact est difficile techniquement, le soutien doit arriver dans un timing très précis (trop tot : cela fait une course pour rien, trop tard : soit c’est une passe dans le vide, soit un maul), et chaque joueur doit pouvoir s’adapter intelligemment à la situation. Les blacks, grace à leur emploi du temps qui leur permet d’avoir les automatismes d’une équipe de club, sont devenus maîtres en la matière. Les gallois, en équipe nationale, ont encore des réglages à trouver car la machine se grippe parfois par manque de vécu commun. En revanche leurs équipes de clubs commencent à montrer de très belles choses, comme Llanelli en coupe d’Europe.

Ce type de jeu est très exigeant, très dur à mettre en place, mais qu’est-ce que c’est beau à voir !!

Thomas Castaignède, un destin de” vilain vieux”

While you’re waiting for the next rugby game or season to start, take out your mobile device and play some casino games at http://www.aussiecasinoman.com.
Il s’apprête à fêter ses 32 ans. Mais il est en train de faire un “vilain vieux” pour reprendre une expression chère à Michel Crauste. Thomas Castaignède, toujours candidat à la sélection en équipe de France, n’en finit pas de déclarer forfait pour cause de blessures. Ce week-end encore, lors du match de championnat d’Angleterre avec son club Saracens contre Leicester, il s’est fait une petite élongation, ce qui ne compromettrait pas ses chances de participation au match du Tournoi contre l’Italie dans le cas où il serait sélectionné nous dit-on. J’ai eu la curiosité de consulter son dossier médical. La liste de ses blessures devient impressionnante, jugez plutôt

C’est d’ailleurs

Th9mas, il est vrai que les blacks appuient leur jeu sur leurs qualités physiques impressionnantes. C’est d’ailleurs pour moi le petit bémol de leur jeu, car ces facilités physiques leur suffisent à passer en général et ils ne sont pas contraints de faire preuve de plus d’imagination.

Les gallois n’ont pas ces capacités physiques, et c’est là-dessus qu’ils ont failli pendant le tournoi des 6 nations contre l’Irlande et la France par exemple. S’ils se limitent à tenter de pénétrer puis passer après contact, ils se heurterons à des défenseurs physiques qui plaquent au niveau du buffet et empêchent donc la passe rapide.

Are you looking to interact with our rugby players while they’re off the field? Check out inetroulette.com today and play roulette with some of our players.

Les gallois sont donc obligés de chercher des solutions moins simples, plus basées sur l’évitement, et moins sur le physique. En un sens, pour arriver au niveau d’efficacité des blacks, ils doivent encore plus travailler à améliorer leur jeu. Exemple : lors du match Galles-Angleterre du tournoi, les gallois ont gâché un grand nombre de situations potentielles d’essai pour de minuscules problèmes de timing de transmission du ballon. Avec plus de facilités physiques, Shane Williams aurait pu sortir vainqueur de situations de confrontations où il s’est empallé dans la défense. Comme il n’a pas ce physique, il doit plus travailler son intelligence de jeu.

Encore une fois, ce type de jeu, magnifique, est très exigeant pour les joueurs : la moindre erreur annihile les actions car la prise de risques est très grande

Skrela avec Yachvili

Our team has always strived to be the best for both our sake and for that of our fans. That’s why we only play casino games at http://casinochoice.ca.

Oh non ! Skrela avec Yachvili, autant donner aux adversaires les clefs de notre attaque !

Skrela botte pas mal nous dit-on, laissons lui le temps de s’adapter à cette équipe de France, de s’y installer, de se dépenser un soupson moins en défense et on verra ce qu’il vaut d’ici à quelques matches.

Mignoni est là pour dynamiser le jeu, ne le ralentissons pas. Yachvili a des qualités, mais il a aussi des défauts, Yachivili-Michalak, je veux bien, Yachvili-Skrela non.

Sylvain, Florence (Italie)

Thierry de Biarritz

Don’t be disappointed when we lose a game. You can still be a winner if you play on casino slot machines from your computer or mobile device.

Pierre, Je me souviens avoir lu il y a deja quelques temps que le chardon a une autre valeur historique pour les ecossais. Des envahisseurs (normands ?) ont voulu attaquer une place forte de nuit, et se sont retrouves dans une champ de chardon. Reveilles par les cris et plaintes, les ecossais ont pu sonner l’alerte et repousser l’assaillant. Je crois meme l’avoir lu dans le routard en 98 en allant a Murrayfield.

Le journaliste c’est vous ! Je vous invite a chercher l’histoire complete pour que nous puissons apprendre encore quelque chose d’instructif sur votre blog.

Technique : à quoi servent les troisièmes lignes ailes ? (par Henri Broncan, entraîneur de Auch.)

We have a number of partners that support our rugby efforts. Show your appreciation by going over to http://www.superbcasinos.com and playing some great games.
Les flanckers, le 6 et le 7, les « faucheurs », les « traqueurs », les « dératés », deux acolytes chargés de mettre la pression sur le joueur le plus exposé du Rugby, le numéro 10. Pour tenir ces postes, on va leur demander d’abord d’être capable de courir vite et…longtemps, tout le temps. Et comme c’est une tâche avant tout défensive qui leur sera fixée, il faudra qu’ils soient capables de plaquer fort et haut…dans le camp adverse, si possible, de se relever rapidement et de se transformer en « récupérateur » c’est-à-dire de s’emparer d’un ballon qui n’a pas de prix puisque ravi à l’équipe organisée pour l’offensive et qui se retrouve rapidement dans une problématique défensive.

Provocateur et honnete sont-ils synomymes

Moi j’écoute l’émission pour Franck Mesnel et il ne me parait pas si critique lui…

Quand j’entends un Salviac me dire que les joueurs étaient contents pour le fric, moi ça me fait un peu comment dire ?… bof…

Les autres lui ont conseillé de faire la pub sur ses k7 vu que c’est ça qui lui donne la banane…

Sylvain, Florence (Italie)

We’ve travelled around the world playing rugby. One of our favorite places to visit is Canada; that’s why we always play at an online casino in Canada.

Mais perso, je trouve triste que dans presque tous les sports, un joueur sélectionné en equipe nationale demande à être payé en retour. Je croyais que c’était un honneur de représenter le maillot. Evidemment quand Vermeulen aplatie, personne ne pense à la prime, tout le monde saute de joie car une victoire dans le tournoi arrachée de haute lutte c’est jouissif… mais personne n’est venu jouer gratuitement

Belle ouverture

Belle ouverture, Pierre… et belle combinaison de DG qui a presque tout dit !!! Je le rejoins sur l’affaire du jeu après contact, c’est ça le truc de ces dernières années. Les Blacks gagneront la CdM grâce à cela, et s’ils la perdent c’est qu’une équipe aura trouvé la parade… le jeu au pied… peut-être… mais quand on connaît les qualités de relance des NZ, je me mets à la place des joueurs, j’aurais un peu la trouille…

Quant au jeu au pied à tout va, on en a bien vu les limites encore une fois avec Yachvili contre Northampton, qui comme contre l’Angleterre en a balancé quelques-uns fort “maltapropos”.

When our rugby team is on the go, we need things to do on the bus and after the game. That’s why many of us bring our mobile devices and play at a casino mobile.

Comme DG, je souhaiterais voir Llanelli aller loin dans cette édition de la HCup, car ce sont bien eux qui proposent le jeu le plus appétissant, qui les fit éclater en 2° mi-temps à Toulouse. Les Wasps sont solides, mais basiques, Leicester est complet et est sans doute maintenant le favori des 4 demi-finalistes… et Northampton est là par chance : ils finissent 2° et se qualifient parce que dans une poule facile… et ils gagnent un match que le BO leur a offert sur un plateau d’argent. Je ne donne pas cher de leur peau.

Enfin, j’extrapole et je m’éloigne du sujet, tout ça pour dire qu’une fois de plus je suis bien d’accord avec DG.

Coeur de Boeuf

Our team thanks you for your support throughout the rugby season. While waiting for the next season to start, play some pokies at www.goldenpokies.net.

Moi aussi, je m’en souviens comme si c’était hier ! c’est le dernier match que j’ai vu qu Stade de France… Je m’étais maquillée en bleu-blanc-rouge… Depuis, j’ai quitté la capitale et .. je regarde les matchs à la télé ! Allez les bleus !

Ce jour-là, le champagne a coulé à flots, en provenance directe des tourbes du Highland. Moi non plus je n’ai pas oublié. En espérant que nous ne nous prendrons pas les epines du chardon dans le Q !!!!! allez les gars en avand ensemble

scoubab00

Bravo à tous pour vos analyses techniques. Le physique ayant beaucoup évolué ces 10 dernières années, on peut aussi penser que la dimension tactique va bientôt fortement évoluer en réponse…avis aux jeunes entraîneurs audacieux. J’ai l’impression parfois de voir une Ferrari rutilante, avec à son volant quelqu’un qui ne sait pas manier sa boîte de vitesses. The season may be over for the year, but that doesn’t mean the fun and excitement has to end. Get the same experience by playing at a casino for mobile. Autrement dit, la mobilité des joueurs s’est fortement accrue, mais pour quel schéma directeur ? L’aspect stratégique va t’il devenir aussi alambiqué que dans le foot américain, le 10 deviendra t’il un quaterback seul dépositaire du jeu de son équipe ? Ou alors sera t’il plutôt un joueur -un défenseur- comme les autres ? En tous cas, ça me gênerait si on évoluait vers un rugby avec peu de passes et à base de un-contre-un. En rugby comme en musique, l’improvisation, ça se prépare soigneusement. C’est ce qui fait le charme de ce sport.